Dialogue, écoute et non violence

Dialogue, écoute et non violence...

Trois petits mots, a priori mais qui représentent tant de choses. Ils sont à la base de toute relation, à la base de l'éducation des enfants. Le respect est une chose fondamentale. Vous trouverez ci dessous tout ce que représente pour moi chacun de ces mots.....

DIALOGUE:
Dialoguer, c'est écouter, comprendre, analyser et accompagner.
Écouter un enfant, ces idées, ces problèmes peut paraître une chose normale, mais qui malheureusement n'est pas évidente pour tout le monde. Un enfant a ses problèmes qui peuvent, pour nous adultes paraître sans importance mais qui pour l'enfant sont prépondérantes dans sa vie, dans son développement, dans sa construction. Dialoguer avec un enfant c'est avant tout le féliciter, l'encourager en un mot le valoriser. Il a besoin de cela pour exister et se sentir bien dans sa peau, bien dans son corps. Il a besoin de vous pour le réconforter quand il en a besoin.
Le dialogue et le moteur d'une éducation réussie...

ECOUTE:
Être à l'écoute c'est apprendre à prendre le temps. Nous avons le temps pour travailler ou faire des courses par  exemple, il me semble inconcevable de dire à l'enfant je ne t'écoute pas, je n'ai pas le temps. Souvent pour se déculpabiliser on dit je t'écouterai plus tard quand j'en aurais le temps. Pourtant prendre le temps pour écouter nos enfants devrait une chose banale et normale, ce qui malheureusement n'est pas toujours le cas. Écouter un enfant c'est aussi apprendre à décrypter les signes qu'il nous envoi. Il n'osera pas forcément parler de lui-même, son comportement change t il spontanément ?, Son appétit diminue t il ?, A t il l'air triste ou fatigué ? , .....

NON VIOLENCE:
La violence contre un enfant n'est pas forcément celle qui se voit. Je veux dire par-là que frapper un enfant est une chose terrible, l'insulter ne l'est pas moins, mais il faut aussi penser que toutes les formes de pressions morales que mous infligeons à nos enfants sont des formes de violence. Je pense à la pression imposée par les normes de notre société:
  • L'image, par exemple pour un enfant obèse lui répéter tous les jours "arrêtent de manger tu vas encre grossir" est une chose très violente, humiliante ou traumatisante pour lui-même.
  • La réussite, les parents sont sans cesse entrain de mettre la pression  à leurs enfants pour qu'ils aient de bonnes notes et en cas d'échec ou les fâchent, on les puni,  on les prive. Il faut bien comprendre que tout ceci n'aide pas l'enfant et au contraire provoque chez lui un sentiment de honte ou d'infériorité. N'êtes vous pas un peu responsable de leur échec? Leur consacrez-vous assez de temps pour les aider dans leurs devoirs scolaires? ...

Toute forme de pression récurrente est une violence morale insupportable pour un enfant.

Posez-vous les bonnes questions, prenez le temps, respectez vos enfants et respectez-vous, vous-mêmes.


Dialogue, écoute et non violence vous permettent d'arriver à un but final, la compréhension.
Vers une compréhension ...
Un peu d'humour et d'ironie, mais je me demande s'il faut donner une fessée aux parents irrespectueux ou indélicats.

Éducation du respect: Éduquer un enfant c'est avant tout le respecter !
Vers une fessée pour parents irrespectueux

Prise de conscience

Étape la plus complexe selon moi, la prise de conscience ainsi que  la remise en question. Il faut bien admettre que malgré toute notre bonne volonté, une attitude à l'écoute, du dialogue, ..., parfois, malheureusement la compréhension entre l'adulte et son enfant devient impossible (crise d'adolescence, problème d'enfants, rebellions, ...). Il ne faut surtout pas culpabiliser, mais il faut prendre de la distance et admettre que nous sommes dans l'incapacité la plus complète à gérer seul notre enfant, il faut donc demander une aide extérieure, psychologue, pédopsychiatre, éducateur, amis, ...
Ceci n'est pas un échec et dans l'intérêt de l'enfant il faut impérativement faire appel à cette aide extérieure. Encore faut-il se rendre compte des problèmes rencontrés et les accepter.  En effet si votre enfant pose un problème de comportement à l'école ou à la crèche, il faut admettre que ce n'est pas à cause des autres enfants, ce n'est pas non plus le professionnel de l'enfance (éducateur, enseignant, animateur, directeur de centre de loisirs, ...) qui est incompétent, irrespectueux, souvent les parents confrontés à se problème se sentent jugés et se braquent, comment un étranger oserait-il se mêler  de ce qui ne le regarde pas, après tout chacun à le droit d'élever ses enfants comme il le souhaite. Malheureusement souvent cette personne avait raison et c'est trop tard, quand l'enfant est devenu délinquant ou dé scolarisé que les parents prennent conscience qu'ils ont fait une erreur.
Alors ne perdez pas confiance et n'hésiter pas à vous faire aider, ce n'est pas un échec mais ce ne sera que bénéfique pour votre enfant
.


Site web créé avec Lauyan TOWebCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : samedi 30 novembre 2013