Le monde de l 'animation...

L'animation en centre de loisirs ou de vacances est une passion, je suis un ancien animateur devenu directeur et s'occuper d'enfants est dur, fatiguant, mais vraiment enrichissant et intéressant!!
Qui Suis-Je ?

Tout sur moi...

Résidence:Clermont fd
Age:27 ans
Situation de famille:célibataire
Taille:1m78
Yeux:bleux
Cheveux:blond
Etudes:Educateur
Signe astrologique:vierge
Langues:anglais, français, italien
Loisirs:tennis de table, guitare, animation, pêche, informatique,...

DEVENIR ANIMATEUR:

Devenir animateur ce n'est pas simplement garder des enfants ou faire un p'tit job d'été histoire d'arrondir ses fins de mois en s'amusant. C'est réellement s'investir dans le développement de l'enfant : c'est l'animer donc lui donner vie. Ce travail, qui est souvent plus qu'un simple travail, mais plutôt une passion, n'est pas souvent reconnu mais demande de la rigueur, de la maturité, de l'imagination, de l'improvisation et de la résistance à la fatigue physique. Comme formation principale et rapide, vous avez le BAFA, qui est souvent délivré trop rapidement par manque de personnel encadrant les enfants et surtout par manque de sérieux des organismes de formation. Ce diplôme vous permettra de vous familiariser avec le monde des enfants.

L'Animation :

Un animateur de colonie de vacances ou de centre aérés est avant tout une personne qui s'attache au bien être de l'enfant et à son épanouissement personnel. Il veille à la sécurité physique, affective et morale de tous. Il doit être formé c'est à dire posséder le BAFA ou encore le B P J E P S (Brevet Professionnel d'animation).

Le directeur du séjour possède le BAFD ou le B P J E P S ou encore le BEATEP, c'est un chef d'orchestre passionné d'administration et de gestion d'une équipe et d'un séjour. Pour avoir le BAFD il faut avoir au moins 21 ans.

Le Contrat d'Engagement Éducatif :

Le Contrat des animateurs de centres de loisirs ou de vacances (COLONIES):

Une journée entamée est due
Sur la rémunération, le décret du 30 juillet instaure une rémunération forfaitaire de 2,20 fois le Smic minimum par jour, soit environ 18 euros . A noter que le forfait ne prend en compte ni les heures supplémentaires ni le travail de nuit.

OCCUPONS NOUS D'ENFANTS!!!
Responsabilités, fatigue pour 18 euros pour 10h00 de travail TROP BIEN!!

Un contingent de 80 jours d'animation par an est par ailleurs instauré. Pour le décompte, toute journée, même entamée d'une seule heure, sera prise en compte. Il n'existe pas de notion de durée dans ce contrat. À la personne embauchée de certifier et de prouver qu'elle n'a pas travailler plus de 80 jours au moment de signer son contrat, en certifiant sur l'honneur qu'elle répond ainsi bien aux conditions. Le contrat stipulera également le nombre de jours pour lequel l'animateur est employé.

Enfin un contrat qui réduit une Paye déjà bien faible et qui en plus nous empêché de travailler!!!
Vive la précarité, un contrat qui augmente encore la précarité!!!

Si vous souhaitez réagir à ce contrat d'engagement n'hésitez pas à me contacter ou à laisser une réaction dans le livre d'or, car, je le pense certaines personnes doivent y voir une avancée et du positif même si je ne l'ai pas encore découverte jusque là.


Site web créé avec Lauyan TOWebCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : samedi 30 novembre 2013